01 81 69 59 00

Sécurité : une obligation pour l’employeur

Posté le : 27/08/2019

Une intérimaire, affectée à un poste de découpe de viande (poste présentant des risques particuliers pour la santé et la sécurité), se blesse. Attaqué en justice, l’employeur se défend. Faisant valoir qu’il avait renouvelé quelques jours avant l’accident les couteux utilisés et mis à la disposition des salariés des gants de protection anti-coupure, il estime en effet avoir rempli ses obligations en matière de sécurité. En vain. Constatant que ce dernier ne rapportait pas la preuve d’avoir dispensé à la salariée une formation renforcée à la sécurité, la Cour de cassation confirme la décision des juges qui ont retenu une faute inexcusable commise par l’employeur devant entrainer l’indemnisation spécifique du préjudice subi par l’intérimaire.

> La décision de justice