01 81 69 59 00

Colocation : crédit d’impôt limité

Posté le : 27/08/2019

Tous les contribuables, quelle que soit leur situation (salariés, chômeurs, retraités), qui engagent des dépenses au titre des services à la personne, peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile, que ces services soient rendus à leur résidence principale ou secondaire, qu’ils en soient propriétaires ou non. Toutefois, le ministre de l’Économie et des Finances est venu rappeler, à l’occasion d’une question ministérielle relative à la colocation entre seniors que, dans la mesure où chacun ne dispose que de sa propre chambre, le reste de la maison étant commun, un colocataire ne peut bénéficier de l’avantage fiscal que pour « les seules activités délivrées dans les parties privatives du domicile ». Autrement dit, les colocataires ont droit au crédit d’impôt uniquement pour les tâches accomplies dans leur chambre, comme le ménage par exemple.

> La réponse ministérielle