01 81 69 59 00

Quand les enfants veulent séparer les parents

Posté le : 11/02/2019

Après avoir divorcé, un couple se remarie. Leurs enfants communs sollicitent alors en justice la nullité de cette nouvelle union. A l’appui de leur démarche, ils font valoir l’absence de consentement de leur mère, atteinte de la maladie d'Alzheimer, ainsi que l'absence d'intention matrimoniale de leur père. En vain. Les attestations concordantes des auxiliaires de santé et des amis du couple précisent que la femme ne présentait pas d'altération de ses facultés mentales le jour de son mariage, que l'on pouvait communiquer avec elle de façon tout à fait normale et qu'elle était pleinement consciente et lucide. Parallèlement, son mari l’a toujours accompagnée lors de ses rendez-vous médicaux et lui rend désormais régulièrement visite depuis son placement, il y a 3 ans, en institution spécialisée. Dès lors, l'intention matrimoniale de l'époux ne saurait être remise en cause.  Cour d'appel de Rennes, 22 octobre 2018, affaire n° 16-09097