01 81 69 59 00

Capital décès : les droits du concubin

Posté le : 05/11/2018

Une femme décède après avoir souscrit un contrat de prévoyance. Son concubin agissant en son nom personnel et en sa qualité d'administrateur légal sous contrôle judiciaire des quatre enfants de l'assurée assigne l'assureur en justice afin d'obtenir sa condamnation au paiement du capital décès et des rentes éducation pour les enfants prévus au contrat. En vain. Le concubinage est une union de fait, caractérisée par une vie commune présentant un caractère de stabilité et de continuité, entre deux personnes qui vivent en couple. Après avoir énoncé que le versement du capital décès prévu au contrat souscrit par la défunte impliquait que le tiers établisse sa qualité de concubin au jour du décès, les juges ont relevé que la preuve de la vie commune à cette date n'est rapportée ni par les factures d'électricité, ni par la mention des deux noms sur le bail locatif, ni même par les attestations produites.

> La décision de justice