01 81 69 59 00

Changement de prénom : l’Italie condamnée

Posté le : 22/10/2018

Une personne, née de sexe masculin, obtient du juge civil italien l'autorisation de recourir à une opération chirurgicale de conversion sexuelle pour conformer son apparence physique à son identité de genre féminin. Dans l'attente de cette intervention, elle sollicite auprès du préfet le changement de son prénom. Mais celui-ci refuse de faire droit à cette demande, estimant que « le prénom d’une personne doit être conforme à son sexe » et par conséquent « que le changement de prénom ne peut pas intervenir à l'état civil avant l'aboutissement définitif du processus de transition sexuelle ». Mais ce n’est pas l’avis de la Cour européenne des droits de l'homme qui considère que le refus des autorités italiennes d'autoriser une personne à changer de prénom dans de telles circonstances caractérise une atteinte disproportionnée au respect de sa vie privée.

> La décision de justice