01 81 69 59 00

Le marché locatif est enrhumé depuis cet hiver

Posté le : 05/06/2017

La pression de la demande est restée soutenue durant une grande partie de l’année 2016 : mais après un redémarrage rapide en 2015, l’activité a commencé à reculer dès l’automne. Pourtant, le marché affichait encore un taux de mobilité résidentielle élevé, comparable à celui qui se constatait avant que ne se déclenche la crise économique et financière internationale des années 2008-2009. Cependant, depuis le début de l’année 2017, l’activité du marché locatif privé hésite et recule : avec - 2.4 % sur les cinq premiers mois de l’année, en glissement annuel2 (- 4.9 % depuis 2015). Alors qu’habituellement, après une baisse d’activité sensible durant les mois d’hiver, le marché se ressaisit avec l’arrivée du printemps, cette année la mobilité résidentielle des ménages se dégrade.